L’instinct de vie

Deux femmes

Deux femmes qui n’ont rien en commun. Deux femmes qui ne se connaissant pas et n’ont aucune raison de se rencontrer. L’une, mère de famille rangée, essaye de ne pas sombrer malgré le décès de la plus jeune de ses deux filles. L’autre, une combattante de l’ombre, membre des services secrets français, est préposée à une des  tâches les plus salissantes : l’exécution des ennemis d’Etat.

D’un coté, la blessure béante, l’absence irréparable, la lutte pour continuer à vivre, malgré tout, pour l’aînée qui reste. Maintenir le foyer, avancer, faire comme si tout allait bien. De l’autre, la solitude, les illusions perdues, celles la jeunesse du début des années 80, une époque où tant de belles choses semblaient possibles. Continuer une chasse sans fin, essayer d’oublier les fantômes de ses nombreuses victimes. Deux destins parallèles, en équilibre instable entre instinct de mort et instinct de vie. Le hasard d’une mission plus périlleuse que les autres va pourtant réunir les deux femmes, les plonger au cœur du chaos et les pousser à s’unir pour tenter de vaincre l’effroyable danger qui les menace.

Quand il ne fabrique pas des émissions de radio (FIP), des articles, reportages ou autres documentaires, Denis Soula prend aussi le temps d’écrire de très bons romans (Mektoub, Les Frangines…). Deux femmes est le dernier de ses ouvrages. C’est un court et beau récit, sombre, âpre, porté par une écriture dépouillée et dense. Une économie de moyens où pourtant tout est dit, la cruauté, la  douleur, l’émotion. Une œuvre noire, sobre et puissante.

Deux femmes

Denis Soula

Joëlle Losfeld éditions

120 p -12,50 €

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s