Impossible oubli

Oyana est une Française d’origine basque qui vit depuis plus 20 ans à Montréal avec Xavier. Elle est traductrice, il est médecin, c’est un couple heureux, sans histoire apparente. Le 3 mai 2018 l’ETA annonce sa dissolution. Cet événement, qui met fin à cinquante années d’attentats et de répression, est une bombe à retardement qui lui explose soudain au visage. Toute une vie construite sur les mensonges et l’amnésie volontaire s’effondre en quelques instants : « La violence du passé a été chassée par une autre violence, celle lisse et insidieuse d’un présent sans histoire ». Elle décide alors d’affronter seule les monstres de l’oubli .

Oyana, d’Éric Plamondon raconte la bataille d’une femme contre le poids d’un  passé dont elle n’arrive pas à s’extraire. Une lutte vitale pour échapper à la chape de plomb de ce conflit au cours duquel la haine s’est si longtemps opposée à la haine, la terreur à la terreur. Un récit à plusieurs niveaux, où s’entrecroisent vie intime, histoire de l’Espagne et celle de peuple basque. Un roman passionnant, émouvant, à l’écriture sobre et juste.

Oyana

Éric Plamondon

Quidam éditeur

152 p – 16 €

Le Chirurgien-Dentiste de France n° 1846-1847 du 23-30 mai 2019

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s