Le doux parfum du camphre

Il fut un temps, pas si lointain, où le rugby n’était pas encore un sport professionnel. À cette époque, les termes de musculation et de diététique étaient des gros mots. Pendant un match, personne ne s’amusait à compter les mètres parcourus ou les franchissements, tout au plus les points de suture gagnés au combat, comme autant de médailles.

Il fut un temps, pas si lointain, où l’équipe de France faisait rêver. C’était les années 80. Les stars s’appelaient alors Jean-Pierre Rives, Serge Blanco ou Jérôme Gallion.  Les héros de l’ombre, les « gros », avaient pour nom Jean-François Imbernon, Jean-Pierre Garuet ou Philippe Dintrans. C’était l’âge d’or du rugby français et le « french flair » n’y a probablement jamais si bien porté son nom.

David Beresford est Anglais mais ce n’est pas de sa faute. Il aime les bons vins, la gastronomie et le rugby hexagonal, il lui sera donc beaucoup pardonné. Avec Frères d’armes, il a voulu rendre hommage à quelques-uns des joueurs qui ont participé à cette épopée. Il est parti à leur recherche, un par un, tel un pèlerin humble et curieux en terre d’Ovalie. Le résultat de cette quête : 32 magnifiques portraits où Il y est question d’amitié, d’affrontement, de courses, d’ivresses et de fêtes. Et de regrets parfois, car la légende a aussi ses cotés sombres. Un album superbement illustré, notamment par le photographe Pierre Carton, au doux parfum de camphre, d’anis et d’herbe piétinée. Un livre beau comme des oreilles de pilier ou une passe de trois-quarts centre.

Frères d’armes

David Beresford

Hugo Sport

256 p 29,95 €.

Une réflexion sur “Le doux parfum du camphre

  1. Ping : #PartageTaVeille | 09/09/2019 – Les miscellanées d'Usva

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s