Bandes débinées

Pixel Vengeur est un mal élevé, Pixel Vengeur est un insolent, Pixel Vengeur est un malfaisant ! Pire que cela, il a créé Black et Mortamère, deux anti-héros paresseux et bagarreurs dont la seule occupation connue est de répandre la terreur et le désordre dans le joli monde de la BD. Ce sont deux espèces de petits caïds de banlieue qui s’incrustent dans l’univers des plus grands créateurs comme pour mieux les débiner.

Dans Black et Mortamère, l’intégrale de sa mère, le dessinateur s’attaque à des monstres sacrés tels que Edgar P Jacobs, Moebius ou Drouillet, détournant brillamment leurs styles et leurs codes dans une série de courtes histoires dessinées. Evidemment, son duo de bras cassés sème la pagaille, dézingue à tout-va ces icônes du 9ème art. Même les super-héros de Marvel Comics, la mythique maison d’édition américaine, ne font pas le poids face à nos deux zigotos. L’album de Pixel Vengeur est une parodie talentueuse et hilarante, un hommage même pas déguisé aux artistes qui l’ont fait rêver.

Black et Mortamère, l’intégrale de sa mère

Pixel Vengeur

Editions Rouquemoute

264 p 34 €

Et pour se faire une idée, vous pouvez en consulter des extraits sur le site des éditions Rouquemoute

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s