Revue et approuvée (2)

Le Bouclard Nouveau est arrivé. Contrairement au Beaujolais nouveau qui sent forcément la banane, Bouclard a le parfum doux et changeant des livres aimés. En vieil argot, un bouclard désignait une librairie. Donc, forcément, Bouclard parle de livres et de littératures. Dans ce deuxième numéro, Emilie Houssa est partie à Illiers-Combray, dans une poétique recherche du proustien perdu. Cyril Gray a traversé l’Atlantique jusqu’à Cali, pour y rencontrer Hermán Hoyos, sorte de Douanier Rousseau colombien de la pornographie underground. Joël Langonné a laissé vagabonder sa pensée, dans un réjouissant coq à l’âne bibliophile. Avec, cerise sur le gâteau, les participations de la bibliothèque de Quentin Faucompré, des dessins de War and Peas et des poèmes de Maude Veilleux.

Tout ça pour dire que Bouclard est une revue joyeusement curieuse et éclectique. Elle est vendue dans les meilleures libraires de la galaxie. Il est aussi possible de la commander sur le site de Bouclard Éditions : www.bouclard-editions.fr.

Bouclard

Revue semestrielle

Bouclard Éditions 

10 € le numéro

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s